Votre guide sur Bordeaux

Bordeaux Médiéval

Le Bordeaux médiéval

Pour trouver les traces du Bordeaux médiéval, il faut être attentif. Certes, il existe quelques édifices qui remontent au Moyen-Âge ou l’évoquent directement, comme la Porte Cailhau, la Grosse Cloche, des maisons à pignon ou pans de bois, la plus vieille maison de Bordeaux, rue Neuve, les églises et la cathédrale, et des trésors comme les albâtres retrouvés de Saint-Michel, mais de nombreux vestiges sont cachés ou peu repérables si l’on ne sait pas où poser le regard. Un vrai jeu de piste qui passionnera les enfants!

Le Bordeaux médiéval se devine dans le tracé et le nom des rues ou des places de certains quartiers, les restes de fortifications et les découvertes des fouilles archéologiques.

En arpentant les rues anciennes, que d’histoires à raconter ! Le fabuleux destin d’Aliénor d’Aquitaine qui, par son mariage avec Henri Plantagenêt, a complètement modifié le devenir de la ville; les péripéties de la guerre de Cent Ans; les grands périples des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle et le rôle des congrégations religieuses, abbayes et couvents; les épidémies de peste et la création des premières hospitalités; la constitution d’une Jurade dotée de pouvoirs et de privilèges; le trafic des gabares sur la Garonne, les échanges avec le nord de l’Europe, et la prospérité liée au vin, et plus généralement, le récit d’une époque complexe, bigarrée, foisonnante que les historiens se sont employés à chaque génération à mieux comprendre et nuancer.

Un monde que petits et grands apprécieront particulièrement, riche en actions et en aventures, peuplé de légendes et non sans poésie, que l’on étudie avec l’héraldique le langage des armoiries ou que l’on se souvienne des couplets des troubadours. 

Pascale Duclos
Guide-conférencière